• Clara

À toi que te sens à la fois trop et pas assez

À toi qui te sens à la fois trop et pas assez:

Je t'aime, je te vois, tu n'es pas seul.e.

Tout est aimable en toi, des pieds à la tête, de tes questionnements intersidéraux sur le sens de la vie à tes interrogations « idiotes » du quotidien. Tu vois ce qu'il y a en toi ? Le pouvoir et la beauté ?

La beauté derrière les questions tellement innocentes qu'elles mettent les gens dans tous leurs états parce que tu as créé un petit tremblement de terre au fond de leur océan et que ça fait des vagues. Tu es la lumière qui éclaire les bas-fonds de l'océan. Tu éclaires ce que les autres ne voient pas, et parfois, c'est mal reçu.

Parfois on te dis que tu « manipule » les gens, que tu « va trop loin », « que ça se dit pas », « que tu parles trop », ou que tu écris trop d'ailleurs #oopsIdidItagain mais non, tu n'as jamais eu l'intention de manipuler qui que ce soit, c'est juste tout ce qu'il y a à l'intérieur qui déborde, tout ce que tu vois, tout ce que tu sens que tu veux partager. Les gens ne sont pas toujours prêts. Alors tu te dis qu'il y a un problème avec toi, et tu te fais plus petit.e. Tu brilles moins fort dans l'espoir de ne pas éclairer autant. J'ai essayé, c'est vouloir contenir un soleil dans un très petit espace, ça fait un trou noir, et tu sais même plus que tu brilles. #JeSaisPasOuJeTrouveMesMétaphores

Mais avec qui tu peux partager ta fascination pour les supernovas, le big bang et l'enchevêtrement quantique (c'est pas incroyable la physique quantique, franchement?) ? Personne s'intéresse à ça, si ? Pas les gens « normaux » en tout cas. D'ailleurs, t'es un peu bête de t’intéresser à ça alors qu'il y a des questions plus importantes dans la vie quand même, genre « c'est qui qui à dit à Michel que son pantalon était moche dans les marseillais font du sport » #ckiki ou « T'as vu la dernière allocution du président machin, c'est vraiment un idiot avec ses cheveux broussailleux, d'ailleurs tu crois qu'il devrait diriger le pays avec une tête pareille ? ». Tu te demandes bien pourquoi t'arrives juste pas à t'intéresser à ça. Tu aimerais bien, ça rendrait ta vie plus facile. #JeSais

À toi qui t'es dit que t'es pas très normal.e, que toutes ces questions prouvent bien que tu es un peu bête, pas très connecté.e à la réalité, c'est faux. C'est juste ton talent. Ton fonctionnement. Et s'il est différent, il est pas moins magnifique. Il est incompréhensible peut-être pour beaucoup de gens. Mais pas tous. Tu es la forêt amazonienne. Et c'est bien différent d'une prairie.

C'est pas trop toute cette sensibilité. Que tu finis par détester parce qu'elle t'apporte que des problèmes. #CaCestMoi Mais si tu ne fais que la mettre sous le tapis, tu n'apprendras jamais à bien la vivre, à en faire ton super pouvoir. Ça s’apprend. Comme tout. Même si tu ne comprends pas. Et que tu voudrais bien. Toi qui veux tout comprendre, qui es prêt.e à discuter de tout, tant que ça stimule tes neurones et ta perception du monde. Ça n'est pas trop toutes tes pensées, toutes tes intuitions, tous tes talents. Tu vas pas "trop vite", c'est juste pas le même rythme que les autres, et parfois tu as besoin de ralentir pour te faire comprendre. Et c'est okay, et ça peut être frustrant.

C'est pas trop d'avoir « des facilités », c'est pas injuste, c'est juste toi. Tu galères sur d'autres choses. Tu as le droit de trouver facile ce que d'autres trouvent compliqué. Et tu as le droit de trouver difficile ce que d'autres trouvent évident. Je t'assure que tu peux trouver des gens qui sont okay avec tout ça. Tu peux commencer par l'être toi-même.

C'est pas « insuffisant » de pas avoir envie de faire la fête jusqu'à 18h le lendemain pour passer du temps avec toi-même. C'est pas un problème de t'isoler un peu après avoir passé du temps surstimulé.e par le monde. C'est pas un manque de ne pas s'intéresser au foot ou au potin. Tu peux obséder sur d'autres choses. C'est pas un manque de t'être fait chié à l'école, d'y avoir été nul ou de pas y avoir été du tout. C'était peut-être pas un endroit pour toi. No problem. Tu apprends autrement.

C'est pas que tu t’intéresses pas, tu t'intéresses beaucoup en fait, mais on est facilement ailleurs quand ça nous ennuie. Tellement de choses dans notre tête, que parfois on arrive plus à écouter les mondanités. Et ça la fout mal en société. Mais on a quand même tellement envie d'être entouré et on sait pas comment faire parfois.

C'est pas un manque de pas adhérer à tout ce qui semble « normal » à d'autres. Ça fait pas de toi un.e « ingrat.e » de voir et vouloir autre chose. T'as le droit de pointer les hypocrisies mêmes si tu peux l'être aussi parce que tu es humain.e. C'est pas être juste « pénible » d'être énervé.e contre les injustices, c'est humain. Et puis peut-être que c'est aussi ton rôle d'éclairer ça, si t'as envie. (Si t'as envie étant la phrase principale)

C'est pas un manque de ne pas être « comme tout le monde». Si tout le monde était comme tout le monde, ça servirait à quoi ? C'est pas toi le problème, ça ne l'a jamais été.

C'est okay si ta famille te comprend pas, c'est okay d'avoir voulu tout faire pour être comme les autres sans avoir jamais réussi. C'est okay d'être toi. C'est okay d'aimer lire, ou pas. C'est okay d'être radical. C'est okay de dire oui ou non. C'est okay de dire ce que tu penses.

C'est okay de faire des vagues, même si c'est pas ton intention et que t'aimerais bien que ça soit calme de temps en temps. Tu peux trouver des gens pour qui ton éclairage ne sera pas un tremblement de terre, pour qui les vagues sont des rides sur la surface de l'eau.

C'est okay de décider que tu vas briller et que si les autres ne sont pas prêts, c'est pas tes autres à toi. Ils sont là. Mais il faut arrêter de donner leur millième chance aux gens qui ne sont pas les tiens. C'est pas grave que ça ne fonctionne pas, tu le sais de toute façon que ça ne fonctionne pas. Et ce n'est pas ta faute ou celle de l'autre, c'est juste le cas. Tu trouveras tes gens à toi, avec qui ça fonctionne sans que tu te contorsionnes. Je te promets. #PinkyPromise #PromisJuréCraché

On est plein à se sentir trop et pas assez à la fois. Tu peux voir tous ces gens qui sont des petites lumières dans le monde, et qui se laissent briller de plus en plus parce que s'aveugler soi-même c'est chiant. Tu les reconnaîtras, et tu sauras. Qu'enfin, tu n'es plus seul.e. Qu'enfin, peut-être tu peux arrêter d'essayer d'être un cheval alors que tu es un zèbre, ou un labrador alors que tu es un guépard.

Tu es un animal sauvage qui a essayé d'être un animal domestiqué. Tu n'es plus obligé. Laisse-toi vivre.

Je te fais un câlin. Ça va aller.

#hautpotentiel #zébritude #hypersensibilité #troptout #assezrien #calin #noteamoimême


+447 767 591 878

Londres, Royaume-Uni

  • iconfinder_development_facebook_logo_455
  • iconfinder_media_network_social_internet
  • iconfinder_media_network_social_internet
  • iconfinder_facebook_fb_social_media_5882
  • iconfinder_media_network_social_internet

©2019 by A Trip Around The Words. Proudly created with Wix.com