• Clara

Ce choix ou ce choix-là, ou ce choix-ci?

Il faut faire un choix. Je suis la seule à qui cette phrase donne des sueurs froides?

C'est un sujet qui revient souvent, et qui me tue déjà depuis LONGTEMPS. #MerciLaVie Je sais pas vous, mais moi, choisir entre mayo ou ketchup c'est déjà un p*tain de miracle. #KetchupOuMayo #Choiximpossible J'étais comme toujours en train de réfléchir, aux choix donc (dites-moi, vous trouvez que je réfléchis trop? #JePenseTrop). Et finalement, quand je dois faire un choix, ce n'est pas tellement le choix en lui-même qui est difficile, c'est l'incertitude, c'est la possibilité de me tromper, c'est les choses auxquelles je renonce en faisant ce choix. Si je choisis d’écouter cette chanson, je passe à côté de toutes celles que je pourrais écouter et que je n'écoute pas, et n'écouterai peut-être jamais. C'est horrible non??! Et puis, peut-être que je n'avais pas envie d'écouter celle-là finalement? Si je choisis de faire du yoga ce matin, je ne cuisine pas, et manger sainement c'est important aussi. #Priorités Si je choisis d'aller à cet événement, je passe à côté de pleins d'autres activités intéressantes. #FOMO Et je me rends compte qu'en fait, on nous présente l'abondance de possibilités comme comme l'abondance de bonheur. C'est faux. Petit à petit, je vois l'impact de cette croyance sur ma vie. Je me perds dans les possibilités, et je crois que si je fais un vrai choix alors je perds cette abondance. J'ai longtemps cru que chaque choix que je faisais était tellement important que c'était presque impossible de choisir entre une pizza et un burger. #Angoisse #LaBouffeCestLaVie #ChoixCornélien #CavaChangerMaVie Et l'abondance de possibilités n'est pas non plus une garantie de ne pas se tromper. Ce n'est pas parce qu'on m'a présenté TOUTES les options possibles que je vais faire un meilleur choix. C'est même plutôt le contraire, en tout cas, en ce qui me concerne. #Confusion #ExhaustivitéDuChoix Du coup, petit rappel, non que tu choisisses le dentifrice Haleine mentholée ou Blancheur extrême, ça va pas changer ta vie, ça va pas faire de toi une personne plus heureuse, ça va pas changer le monde, c'est ok de choisir l'un ou l'autre. Je ne dis pas que même les petits choix n'ont pas un impact sur nos vies, mais on ne peut tout simplement pas tout faire, on ne peut pas se poser dix mille questions avant d'acheter un pot de confiture. (Oui, c'est un vrai exemple! Vous êtes prié de ne pas vous moquer.) #VisMaVie #FraiseOuFramboise #OuAutreChose Je me suis retrouvée à faire des choix qui n'étaient pas les bons pour moi, parce qu'à force de possibilités, je perds mes repères. En donnant trop d'importance à tous les choix de ma vie, j'en ai perdu mon pouvoir. J'ai perdu ma capacité à faire de petits choix qui apportent des changements, j'ai perdu ma capacité d'écoute de moi-même, de ma petite voix, de mon intuition. Parfois, c'est okay de limiter nos choix, juste parce que c'est plus facile, et que l'abondance ou le bonheur ne sont toujours pas dans le nombre de possibilités. Une chose qui m'a beaucoup aidé sur ce thème dans le livre de @SarahWilson First we make the beast beautiful, c'est l'idée que peut importe les options initiales on fait de notre choix le meilleur. Il devient le bon choix. #Anxiété J'essaie de faire des choix parce qu'ils m'apportent de la joie. Je donne moins d'importance à chaque choix, je sais que je peux changer d'avis si je me rends compte que quelque chose ne me convient pas. Et si je ne peux pas, parce que c'est compliqué de rentrer chez soi au beau milieu d'un rendez-vous pour mettre la robe jaune plutôt que ce jean noir, je vais survivre. Généralement, on survit à nos choix, même les mauvais. Et puis soyons francs, l'idée que nos choix aient des conséquences (souvent inattendues, sinon c'est pas drôle!), c'est hyper angoissant, non? Parce que faire un choix, c'est aussi être d'accord avec ses conséquences. Est-ce que je fais ce choix en ayant conscience des possibilités que je ne choisis pas, est-ce que ça me va? Est-ce que j'ai conscience que ce choix va aussi avoir des conséquences que je ne mesure pas aujourd'hui? Un choix, c'est aussi de l'incertitude. Et apprendre à être bien avec l'incertitude, c'est sacrément difficile. #MoiAnxieuse Au final, je ne crois pas qu'on regrette les choses que l'on ne fait pas. Je crois que ce que l'on regrette, ce sont les non-choix, les demi-choix. Ne pas faire de choix est aussi un choix. On peut choisir de ne pas faire ou dire quelque chose avec toutes les conséquences que ça comporte, et le vivre très bien. C'est toujours difficile pour moi de faire des choix, je ne vais pas mentir. J'aimerais toujours être sûre. Sûre que je vais faire le bon, sûre que je suis en accord avec moi-même, sûre des conséquences. Mais ce n'est pas possible. On vit avec nos choix. Ce sont eux qui nous apprennent et on ne peut pas apprendre dans le non-choix. Et, de plus en plus, je suis prête à vivre les conséquences de mes choix, même insoupçonnées, et à apprendre ce qu'il y a à apprendre si c'était une erreur. Peut-être qu'à force de choix, importants ou non, j'apprends la confiance. Je crois que le prix payer pour pouvoir faire des choix, c'est d'accepter de se tromper. Alors j'accepte. Au moins, j'aurais fait de mon mieux. Il y aura toujours une part de moi qui a envie de tout faire, de tout voir, d'être partout à la fois, une partie de moi qui veut être infinie. Mais, je suis un être humain, je suis limitée ... Un être humain, ça ne peut avancer que dans une direction à la fois. #RéalisationDuJourBonjour Je me suis mise à rire en écrivant cette phrase... Ah, mais oui, en fait, c'est tellement bête! C'est tellement drôle aussi. D'avoir oublié ça, et de m'en souvenir. Je peux essayer de tout faire à la fois, mais je n'avance pas, je vais dans tous les sens, et au final, je suis toujours au même point. En ne choisissant pas, je reste où je suis. Et je ne dis pas que c'est facile de choisir, parce qu'encore une fois, on fait face aux conséquences de nos choix, et parfois on est pas prêt pour ça. Mais je sais que je retrouve de la liberté quand je décide. Parce que j'utilise toute mon énergie à trouver des solutions pour que ce choix soit le meilleur, plutôt que d’éparpiller mon énergie dans des tas de non-choix. Et je trouve l'abondance sur le chemin. Ça commence maintenant avec une chose. C'est simple. (Et pas facile, oui, certes on est d'accord). Alors c'est quoi ton choix pour maintenant?

+447 767 591 878

Londres, Royaume-Uni

  • iconfinder_development_facebook_logo_455
  • iconfinder_media_network_social_internet
  • iconfinder_media_network_social_internet
  • iconfinder_facebook_fb_social_media_5882
  • iconfinder_media_network_social_internet

©2019 by A Trip Around The Words. Proudly created with Wix.com