• Clara

Des idées pour gérer l'anxiété

Updated: Nov 12

J’ai eu beau faire tout ce que je peux pour ne pas me laisser gagner par l’angoisse généralisée, c’est quand même arrivé. Et c’est normal.


Et maintenant ? Voici quelques-unes de mes pratiques pour gérer l’anxiété, voyez ce qui marche pour vous, et n’hésitez pas à partager les vôtres ! :) Quelques idées : - Reconnaître l’anxiété : Ça peut paraître idiot, mais je peux très sérieusement réfléchir à tous les scénarios catastrophes possibles histoire d’être « préparée », sauf que je ne suis jamais assez préparée pour arrêter de réfléchir. Réfléchir sans fin à un problème auquel on ne peut rien (tout court ou sur le moment) c’est de l’anxiété. Le reconnaître fait diminuer l’intensité presque immédiatement pour moi. Une ressource qui peut aider à reconnaître les inquiétudes hypothétiques (sur lesquelles on ne peut rien) est le worry tree (en anglais, mais très simple, un petit tour sur Google et vous voilà paré)

- Respirer : Quand on est anxieux, on a tendance à respirer de façon très superficielle. Il existe beaucoup de techniques de respiration. Je connais celle de la respiration carrée : inspirer sur 4 temps, pause sur 4 temps, expirer sur 4 temps, pause sur 4 temps, et on recommence.

- Parler : Quand je suis anxieuse, j’ai tendance à vouloir rester dans ma tête à chercher les solutions, sans distraction. On se donne l’illusion de pouvoir contrôler les choses tout seul dans sa tête. Pourtant, c’est le moment où parler est le plus bénéfique. Que ce soit de nos inquiétudes ou d’autres choses, ça aide beaucoup à sortir du cercle vicieux. Un coup de téléphone, un appel vidéo, tous les outils sont bons pour recréer du lien. On est pas seul.

- Chanter à tue-tête : J’imagine que chacun a une passion différente, mais pour moi chanter, aide énormément. Et ça va avec le point suivant aussi, ça me ramène dans mon corps. Surtout pour churler (mélange de chanter et hurler donc) on implique tout le corps. Faire quelque chose que vous aimez, lentement de préférence, même si c’est difficile, ça aide beaucoup (jouer de la guitare, cuisiner, dessiner, jardiner, etc.), si ça implique les mains plus que la tête c’est encore mieux.

- Bouger : Pour suivre l’idée de revenir dans le corps, la danse, ou le yoga sont deux moyens qui marchent assez bien pour moi. L’un en évacuant l’énergie, l’autre en me forçant à ralentir surtout si j’essaie une routine que je ne connais pas. Faire du sport, sortir marcher ou courir si c’est possible, tout ce qui nous remet en mouvement est un outil précieux.


- Contribuer : Se concentrer sur ce que l’on peut faire et créer pour contribuer permet de focaliser notre attention sur nos ressources et nos liens plutôt que sur nos incertitudes. Se laver les mains est un bon moyen de contribuer, j’ai vu des voisins qui proposaient de sortir faire les courses pour ceux qui ne le pouvaient pas, j’ai trouvé ça vraiment chouette. Qu’est-ce que vous avez à offrir ? Ça aide le monde autant que nous.


Prenez soin de vous, et des autres, restez informé.e (regarder bfm toute la journée, n’est pas forcément resté informé.e, n’est-ce pas), et respirez, tout change toujours l’anxiété ne restera pas pour toujours.


Et vous, c’est quoi vos techniques pour gérer l’anxiété ?


#anxiété #soindesoi #soindesautres

Londres, Royaume-Uni

  • iconfinder_media_network_social_internet
  • iconfinder_media_network_social_internet

©2019 by A Trip Around The Words.