• Clara

Incompatibilité (ou comment se créer des problèmes tout seul)

Je réfléchis à beaucoup de choses en ce moment. Parfois, j’ai l’impression de réfléchir à tellement de choses que je le fais un peu exprès pour pas penser à ce qui est important pour moi. Dans le genre, j’appuie sur tout les boutons et je vois bien ce qui sort, de toute façon je saurais pas ce qui a causé quoi.Du coup, je réfléchis à tous les sujets du monde en attendant que le sujet qui me préoccupe vraiment refasse surface. Par exemple, les relations humaines sont tellement importantes pour moi que j’ai fait une fixette sur mon travail pendant un bon moment. #CerveauJeTaime


Le sujet du moment : mais qu’est-ce que je veux dans une relation amoureuse ?Découverte qui n’en ai pas vraiment une, mais quand même, j’ai vraiment envie de me marier et d’avoir des enfants. Genre la famille pour moi, c’est le truc le plus important du monde (dit la meuf qui vis dans un pays différent de sa famille — bizarrement on ne s’est jamais autant parler) Ça a pas l’air incroyable comme découverte vous me direz, mais moi elle me fait bien chier. #JeSuisBizarre


Parce qu’incompatible avec le fait d’être une femme forte et indépendante (et féministe — *je ne crois toujours pas au prince charmant qui viendra me sauver hein, soyons clair, mais je sais qu’une personne peut rendre notre vie plus belle, bref !). #LogiqueImparableAttention Dans ma tête donc, on ne peut pas être féministe, forte et indépendante tout en étant plus intéressée par le fait d’avoir une famille que par son développement professionnel (bien que ça ne soit pas incompatible ET que j’aime obséder sur le sujet aussi, ne nous mentons pas, re-bref ! #JeMEgare). Donc une femme pour qui avoir une famille c’est plus important que changer le monde entier à la tête d’une multinationale en faisant du parapente pour lutter contre la faim dans le monde : ça marche pas très bien ensemble dans ma tête. Soit t’es une femme forte et indépendante soit tu veux une famille et tu adhères au patriarcat. #MaisCestBienSûr #CestSimple


Du coup, je vous assure que ma crise d’angoisse de dimanche devait être assez comique à voir, j’ai passé à peu près 18 minutes à dire « Ah non ! Non, non, non ! » quand ne serait-ce que l’idée de moi qui veut une vie « normale * » avec des enfants et un potager pointait le bout de son nez. Ça vous fait ça aussi desfois ou je suis la seule qui passe du temps allongée par terre à pleurnicher parce que ses envies font un peu tache dans la vision qu’elle a (avait?) d’elle-même ? #RassurezMoi #CommentSInventerDesProblèmesInsolubles #IncompatibilitéDeMerde


Ça pose une question très justement soulevée par ma Mathilde d’amour que j’aime, c’est quoi être une femme ? C’est ce que je veux en vrai, et apparemment, le mariage et les enfants, ça en fait partie. Ça me semble pas hyper cool*, mais ça me fait kiffer.


*Une normalité toute relative, je suis pas sûre que mon normal, soit le normal de grand monde, mais passons ce détail


*PS :J’ai aussi l’impression que ce à quoi on s’accroche vraiment très (trop?) fort, c’est un endroit où on fuit une partie de nous. Vous avez pas l’impression ? Je m’accroche très fort à l’idée de féminisme et j’ai un peu de mépris pour les femmes qui font passer leur famille en priorité, quelle partie de moi je méprise au final ? Parce que c'est hyper cool d'avoir une famille si tu le choisis, non?


C'est où que vous vous inventez des incompatibilités?


#feminisme#cestpasincompatible#vie0regret#cestunpeudrole#faiscequetuveux#kiff#désir

Londres, Royaume-Uni

  • iconfinder_media_network_social_internet
  • iconfinder_media_network_social_internet

©2019 by A Trip Around The Words.