• Clara

Je suis un exemple

Toi aussi quand t'as lu ce titre tu t'es dit « Mais, quelle prétentieuse cette meuf ?! » (Avec ou sans pu**** d'ailleurs)


C'est ce que je me suis dit ce matin quand l'idée de cet article m'est venue (C'est toujours sous la douche vous aussi ou c'est juste moi?! #idéededouche). L'idée est apparue et presque immédiatement j'ai pensé, « non, mais Clara, t'es grave prétentieuse, sérieux, pour qui tu te prends ? Faut arrêter de péter plus haut que son cul. » #cestdrolejevenaisjustementdepeter #JeMAutoFaisRire #humourdemerde

Bref ! Et je me suis dit « eh ben, on va commencer dès maintenant à être un exemple » en appliquant les magnifiques mots que j'ai partagés aux participants de l'atelier sur la célébration de soi quand on parlait de la peur de paraître prétentieux justement.


Ce que j'ai partagé et écrit ensuite c'est :

On n’est pas là pour se faire petit. Reconnaître et célébrer nos qualités n’est pas

prétentieux, c’est la base du soin de soi. Et c’est la base de la générosité. […]


Ce que j'en retiens dans le thème de cet article c'est que je ne suis pas là pour ne pas avoir l'air prétentieuse, je suis là pour faire ce à quoi je me sens appelée. Et si ce que j'ai envie de faire, c'est être un exemple, let's freaking do it !


Maintenant, qu’est-ce que ça veut dire pour moi être un exemple, parce que bon, c’est bien joli toutes ses histoires, mais de quoi on parle exactement ?


D’ailleurs, c’est quoi pour vous être un exemple ? Prenez deux minutes. (Et si vous avez des réponses à me partager, please do, j’adore avoir les exemples des autres ;))


Et je vais commencer par vous dire ce que ce n’est PAS pour moi.


Quand je me demande comment être un exemple (et, en vrai, je ne me pose pas la question tous les quatre matins — plutôt tous les 95 environ), je ne réfléchis pas à ce que je dois faire pour être considérée comme tel. Je ne réfléchis pas à ce que je dois faire parce que je pense que tout le monde devrait le faire. #CommentSemmerderCommeUnRaisinSecAuMilieuDesFruitsSecs


Être un exemple, ce n’est pas montrer une façon de vivre et en faire la seule façon d’être.


Quand je me demande comment être un exemple, je réfléchis à la façon dont je peux être plus moi.

Tout en sachant que personne ne peut être moi ET que la plupart des gens s’en tamponnent la coquillette (ou le coquillard — qu’est-ce que c’est que cette expression ?!*) de ce que ça fait d’être moi.

(À moins qu’il y ait d’autres curieux comme moi qui se demande : qu’est-ce que ça fait d’être cette personne dans la rue qui marche avec un air préoccupé ?)


Pour moi, être un exemple, c’est montrer une façon de faire, vivre et penser pour donner des idées qui peut-être aideront les autres à trouver leur façon de faire, vivre et penser à eux.


Ça me fait juste hyper plaisir quand je vois que ce que je partage montre quelque chose de nouveau à quelqu’un et qu’il.elle le reprend à son compte. #CopierCestBien #JauraisJamaisCruDireÇaUnJour


Être un exemple pour moi, c’est être la plus intègre possible avec moi-même, et continuer à apprendre et à appliquer ce que j’apprends sur mon chemin à moi. Peut-être que ce chemin sera proche du vôtre, peut-être pas.


Ça me bénéficie aussi d’être un exemple. (Au-delà de bénéficier mon égo surdimensionné évidemment. #CeciEstUneBlague #OrIsIT) Quand on pointe du doigt des choses que je fais comme « oh, c’était intéressant de te voir demander si tu pouvais participer à cette conversation avant de t’asseoir avec ces personnes. Je n’y avais jamais pensé avant, j’aurais juste été mal à l’aise à ne pas savoir si cette conversation était privée ou non. Je n’aurais jamais pensé à demander de cette façon. » ça me permet de voir aussi comment j’évolue, ça me permet de mettre encore plus de conscience sur ce que je fais et de me demander si c’est dans cette direction que j’ai envie de continuer à aller et dans ce monde que j’ai envie de vivre.


Et ce que j’aime dans l’idée d’être un exemple, c’est que je suis un exemple tout le temps. On est tous des exemples tout le temps.

Je suis pas un exemple seulement quand je suis grave sérieuse à dire des trucs super spirituels, ou quand j’encourage les autres à être eux-mêmes, ou quand je chante bien, ou que j’écris des articles inspirants. Je suis un exemple qui écrit aussi des trucs pas intéressants ou à côté de la plaque, je suis un exemple qui fait une petite danse de la joie à chaque fenêtre du calendrier de l’avent qu’elle ouvre (oui, c’est 2020, on fait des danses de la joie pour tout ce qu’on trouve, okay ?!) qui pète sous la douche, qui sait pas communiquer, qui parfois se traite mal, se tape la honte, parle toute seule quand elle voudrait parler à d’autres, se sent stupide, dis des bêtises, est méchante, est en vie. Je suis juste UN exemple.

On est tous des exemples. Des exemples de ce que peux signifier être en vie. C’est pas génial comme idée ?!

Et un exemple n’est jamais dissocié de son environnement. Je peux être un exemple parce que j’ai des exemples aussi dont je reprends les idées pour les appliquer d’une façon qui me correspond. Des exemples que j’ai choisis et qui me parlent.

On est tous l’exemple de quelqu’un. Venez on est prétentieux. se ensemble ? :)

*Pour ceux que ça intéresse autant que moi, des indications ici : https://www.expressio.fr/expressions/s-en-battre-l-oeil-s-en-tamponner-le-coquillard

Londres, Royaume-Uni

  • iconfinder_media_network_social_internet
  • iconfinder_media_network_social_internet

©2019 by A Trip Around The Words.