• Clara

Tu ne peux pas tout faire

« Tu ne peux pas tout faire » c’est une phrase que je me suis beaucoup répétée ces derniers jours. Et pourtant, ne vous avisez pas de me la dire parce que vous risqueriez le regard le plus noir de votre vie #JesuisEffrayante et que je ne vous parle plus pendant un certain temps.


Peu de phrases m’exaspèrent à ce point là, et à juste titre, je déteste ne pas pouvoir tout faire. Je veux dire, si j’ai tant d’idées et d’envies, c’est bien pour les manifester dans la réalité, non ? Alors pourquoi, For God’s Sake, j’ai un temps et un accès à l’énergie limité ?? La matière m’énerve. #irritabilitéquandtunoustiens #ranting


Alors pourquoi je me répète cette phrase depuis quelque temps ?


Parce que je vois que quand j’oublie que je ne peux pas tout faire :

1) J’essaie de tout faire #stress #jecourstoutletemps

2) Je n’arrive pas à tout faire #frustration #énervation

3) Je me sens mal #jesuistropnulle #jedevraispourtant #estimedesoidansleschaussettes

4) Je recommence le cycle avec encore plus de tension #coollavie


Ce n’est pas agréable de me rappeler des limites à intervalles réguliers, mais c’est encore moins agréable et même douloureux de faire comme si ces limites n’existaient pas. Je vis avec la conviction que tout est possible et que chacun d’entre nous peut vivre au-delà des limites qu’ielle s’impose. Et j’essaie de réconcilier cette conviction avec l’existence de limites qui ne sont pas les nôtres. Ce n’est pas irréconciliable. #goodnews


Certaines limites existent dans cette réalité, et c’est très bien comme ça. — Franchement, je progresse les gens, j’en reviens pas d’écrire ça — Si on imagine un univers bienveillant, ces limites sont là pour nous. Alors, qu’est-ce qu’on en fait ?


Avec ce rappel que je ne peux pas tout faire, vient la question la plus utile de la terre #roulementdetambour « Qu’est-ce que tu as vraiment envie de faire ? ».


Et avant de me lancer dans ces grands questionnements métaphysiques sur le sens de ma vie, je me pose cette question de façon très concrète.

Baby, tu n’as pas le temps de tout faire aujourd’hui, qu’est-ce qui est vraiment important pour toi de faire avec ce temps ? Qu’est-ce qui te rendra fièr.e de l’avoir fait ? Qu’est-ce qui nourrira ton besoin de contribution ou de sécurité ? Qu’est-ce qui te rendra serein.e de l’avoir fait ? Qu’est-ce qui te rendra joyeux.se ?

Qu’est-ce qui te rendra [insère l’émotion que tu veux ressentir ou le besoin que tu veux nourrir ici] si tu le fais aujourd’hui ?


Et certaines choses peuvent attendre demain, ou toujours, parce qu’elles n’ont jamais été vraiment importantes, parce qu’elles ne nourrissent rien qui n’ait de valeur pour nous.

Ce n’est pas tâche facile de faire ce tri —Et pourtant, je me suis découvert une vraie passion pour le tri —, mais ça vaut le coup, parce qu’on arrive à se rapprocher de nous-mêmes. Et ça, c’est super chouette.

3 views0 comments

Recent Posts

See All

Londres, Royaume-Uni

  • iconfinder_media_network_social_internet
  • iconfinder_media_network_social_internet
  • Facebook

©2019 by A Trip Around The Words.